La stratégie de Khalifa Sall pour la présidentielle de 2017…son secret dévoilé…

Le maire de Dakar était l’invité du mouvement “Y en a marre” avant-hier mardi, dans le cadre du programme “Wax ak sa maire”. Et une fois n’est pas coutume, Khalifa Sall n’a pas voulu
 se prononcer sur son avenir politique, préférant ainsi maintenir le flou sur ses ambitions.
Mais de l’avis du politologue et directeur de publication du quotidien “le Témoin”, l’édile de Dakar a opté pour la bonne stratégie. Mieux, Mamadou Oumar Ndiaye estime que Khalifa Sall est en phase avec l’appareil du Ps qui dit attendre d’abord de connaître la date de la prochaine présidentielle avant de se prononcer sur la question.
« Pour ses ambitions présidentielles, je pense qu’il ne veut pas se dévoiler très tôt. Il est membre du Parti socialiste (Ps) qui estime que le moment n’est pas opportun pour se prononcer sur la présidentielle. Le Ps dit qu’il ne pourra pas se déterminer tant qu’il ne connaîtra pas le calendrier électoral. Et jusqu’à présent, les Sénégalais ne sont pas encore édifiés quant à la date exacte de la présidentielle. Est-ce qu’elle aura lieu en 2019 ? Ou en 2017 ?
Moi je crois que Khalifa Sall a raison de ne pas se dévoiler très tôt parce qu’en matière d’élection, il faut toujours le faire à la dernière minute. C’est pré- maturé de se déclarer candidat à une élection présidentielle qui aura lieu en 2019 par exemple. D’ici là, il sera férocement combattu pendant trois années par le régime. Dans ce cas, il serait plus intelligent d’attendre la fin de 2017 pour se dévoiler de manière à n’avoir qu’une seule année à faire face au pouvoir.
Bien sûr. Si l’élection présidentielle devait se tenir en 2017, il serait temps qu’il se détermine. Mais tant qu’il n’est pas sûr de la date, il ne pourra pas le faire. Je pense que c’est plutôt l’incertitude du calendrier électoral qui fait qu’il ne peut pas dévoiler ses ambitions surtout au niveau de la formation politique à laquelle il appartient, le Ps en l’occurrence.
Aucune position n’a été arrêtée par rapport à cette échéance, or Khalifa Sall sait que s’il va aux élections sans le Parti socialiste, ses chances de gagner sont très minces. Tout le monde sait que l’appareil du Ps est tenu par Ousmane Tanor Dieng. Par conséquent, le maire de Dakar a besoin de négocier avec ce dernier et lui donner des gages avant de se présenter à la présidentielle.
Le Ps est assez structuré et tant qu’il ne connaîtra pas la date des élections, il ne se déterminera pas. Mais je pense que Khalifa Sall est en phase avec le parti socialiste comme on l’a vu la semaine dernière. Les instances dirigeantes du Ps l’ont sou- tenu dans sa bataille contre les autorités relativement à la gestion des déchets de la capitale. Ils l’ont sou- tenu aussi bien sur le plan politique que juridique, ce qui est tout à fait normal.
Khalifa Sall a été élu avec le soutien du parti socialiste et au sein d’une coalition beaucoup plus large “And Taxawu Dakar ak Khalifa”. Il ne peut pas ne pas tenir compte aujourd’hui du poids du Parti socialiste.
Mais si le Ps décide de faire comme l’Alliance des forces de progrès (Afp) de Moustapha Niasse qui a décidé de soutenir le candidat Macky Sall, en ce moment-là, Khalifa Sall serait en droit de claquer la porte et de mettre en place une coalition électorale pour essayer de conquérir le fauteuil présidentiel. Mais c’est encore prématuré d’aborder ce chapitre car le Ps ne s’est pas encore déterminé. »

1 Comment

  1. NEK KHALIFA NDAKAROU YOMBANA MAIS KHALIFA SENEGAL MO DIAFE.
    KOUY DOKH NDANK TE YAKAMTEWO TANGA MASSA AG,MAIS YAKAMTI YAKHOULE.
    TU ES JEUNE ,PREND TON TEMPS POUR MIEUX CONNAITRE LE SENEGAL .
    MEME J’AI ENTENU QU’ALIOU MBAYE NDER VEUT DEVENIR PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU….. POURQUOI PAS.

Les commentaires sont fermés.