La maman renie son fils au tribunal…Il prend six mois de taule

L’émotion était à son comble, hier, dans la salle d’audience du Tribunal des flagrants délits quand, Pape Samboura Bâ, un gaillard, a courbé l’échine avec des génuflexions pour solliciter le pardon de sa mère, décidée à lui faire payer sa faute. Les débats contradictoires ont été assez poignants quand la vieille Dieynaba Traoré a commencé à égrener toutes sortes de griefs contre son fils. Elle reprocha à ce dernier, de lui mener la vie dure, en la menaçant de mort chaque jour. Mais l’avocat de Pape Samboura Bâ a battu en brèche ces accusations en soutenant qu’il s’agit d’un scénario monté de toutes pièces par la grande sœur de Pape Samboura. Celle-ci serait une vraie mégère qui tient à expulser tout le monde de la maison, pour y rester avec la vieille qui lui obéit au doigt et à l’œil. D’ailleurs, elle a déjà fait partir de la maison deux autres sœurs de Pape Samboura. C’est un problème d’héritage qui se pose et cette dame, qui sème la zizanie, cherche à accaparer la maison. N’empêche, le Tribunal a prononcé une condamnation de six mois dont deux de prison ferme contre Pape Samboura Bâ.