La famille du Soldat Sénégalais tué au Rwanda, honorée à l’ONU…

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a remis, hier, au siège de l’Onu la « Médaille Capitaine Mbaye Diagne pour courage exceptionnel » à Yacine Mar Diop, la veuve du Capitaine Diagne. Le Diambar sénégalais observateur militaire de la Mission des Nations unies pour l’assistance dans le pays (Minuar), est décédé (à l’âge de 36 ans) il y a 22 ans, le 31 mai 1994, à Kigali, au Rwanda quand un obus a explosé à côté de son véhicule. C’était à 12 jours de la fin de son service. Le capitaine Diagne est devenu un héros célébré depuis pour avoir sauvé, sans arme et au péril de sa vie des centaines voire un millier de personnes, lors du génocide rwandais. Seulement rapporte le centre d’actualités de l’Onu, le Conseil de sécurité avait regretté profondément qu’après le décès du capitaine Diagne, « la famille de celui-ci n’eut jamais reçu de remerciements de la part du Secrétariat de l’Onu ».

Cela même si entre temps, en mai 2014, le Conseil de sécurité a créé la «Médaille Capitaine Mbaye Diagne pour acte de courage exceptionnel», destinée à honorer les militaires, et les membres de la Police et du personnel civil des Nations unies et du personnel associé qui ont bravé des dangers extrêmes en s’acquittant de leur mission ou de leurs fonctions, « au service de l’humanité et de l’Onu ». C’est donc, cet oubli que l’Onu a réparé, hier, jeudi 19 mai 2016, en invitant la famille de feu Mbaye Diagne à la cérémonie célébrant la Journée internationale des Casques bleus des Nations unies et en remettant à la veuve du capitaine et à ses enfants, Coumba et Cheikh, une médaille commémorative.