La CREI étant une loi imparfaite…Le cadres libéraux demande la libération de Karim condamné par cette loi…

Les cadres libéraux n’ont pas oublié leur porte-drapeau à la Présidentielle en évoquant la sortie de Macky Sall relative à « une possible réforme de la Crei ». Et pour ces libéraux, c’est « comme un aveu d’échec de la grande entreprise de traque de biens supposés mal acquis ». A en croire les libéraux, « cette nouvelle posture du chef de l’Etat conforte l’idée selon laquelle cette cour d’exception n’était, en réalité, destinée qu’à casser un opposant, un adversaire politique redoutable ». Ils pensent que « cette position fortement reprise par le Garde des sceaux, ministre de la Justice, renseigne à juste titre, sur le caractère politique de l’arrestation de Karim Wade sur son procès et sur sa détention ». C’est pourquoi ils exigent « la libération immédiate et sans condition du frère Karim, prisonnier politique, candidat du Pds à la prochaine élection présidentielle ». Ils demandent aussi « à l’Etat du Sénégal, de faire prendre toutes dispositions utiles, en vue de le dédommager et de le réhabiliter, conformément à l’avis du groupe de travail des Nations unies contre la détention arbitraire ».