La Cojer de Mbacké accuse un « chat noir » qui influence Macky Sall

Les jeunes de la Cojer de Mbacké sont en colère. Ils en veulent à un responsable politique de l’Apr qui habite Touba et qui serait, selon eux, le principal problème de leur parti au niveau de la cité religieuse.
Pour Moussa Sarr, ce « chat noir » est la source de tous leurs malheurs à Touba. « Il entretient de très mauvaises relations avec les chefs religieux, il se permet d’insulter tout le monde et c’est lui qui détourne les nominations du Chef de l’Etat au profit des cadres de Mbacké. C’est à cause de lui que nous avons perdu les dernières élections. Il ne fait rien pour massifier le parti et il passe tout son temps à parler » a martelé Moussa Sarr, chargé de communication. Se gardant le droit de nommer leur bourreau, les jeunes de la Cojer annoncent une fronde dans les prochains jours si jamais leur responsable national ne rectifiait pas le tir.
En effet, Moussa Sarr, Serigne Mbacké Faye, Cheikh M’bow et les autres ruent dans les brancards pour avoir été omis dans les derniers postes de responsabilité distillés par le Président Macky Sall en terme de chargés de mission et de missionnaires pour la Mecque. Tous les choix ont été portés sur des personnes habitant la cité religieuse de Touba. « Une aberration ! » a crié Moussa Sarr qui rappelle à son leader les promesses du 5 décembre dernier. C’était au cours d’une distribution de denrées alimentaires à certaines familles religieuses et daaras de Mbacké.