La cohésion nationale est notre affaire toutes et tous, filles et fils du Sénégal

Il est vraiment regrettable et dommageable pour le Sénégal, qu’une certaine frange de sa population participe volontairement, à son affaiblissement, à ternir son image, juste pour des raisons ma foi politiciennes, personnelles et individuelles.
La cohésion du Sénégal doit être recherchée par tous, politiques, société civile, guides religieux, chefs coutumiers, bref, toutes les filles et fils du Sénégal.
Car un Sénégal dans les abimes c’est pas seulement le Président de la République et son gouvernement qui subiront les conséquences mais toute la population sénégalaise. Dès lors, quelles que soient les positions ou déclarations des uns et des autres, produit de notre démocratie qui fait exemple dans le monde, ils doivent garder à l’esprit que c’est grâce au respect de la cohésion nationale que le Sénégal est parvenu à se hisser au plus haut niveau dans le concert des nations. Et cette cabale contre le Président de la République, Monsieur Macky Sall et son gouvernement, cabale orchestrée et commanditée par une opposition en manque d’idées et de perspectives d’avenir, ne grandira certainement pas la population sénégalaise. Un Sénégal qui gagne ou un Sénégal qui tombe dans les abîmes, c’est d’abord la population et en dernier ressort la population est concernée. La démocratie doit être respectée certes, mais de là à fragiliser les institutions, en remettant en cause à l’aveuglette toutes les décision prises par le ou les dépositaires du pouvoir politique, est un jeux très dangereux pour l’avenir de cette même démocratie qu’on invoque à tout bout de champ.

Sur le plan internationale, le Sénégal a toujours jouer son rôle de manière claire, responsable et sans ambigüité. Les raisons d’Etat sont si complexes à tel point que ceux là, qui à longueur de journée occupent les plateaux de Télévisions, ou écrivent à travers la presse pour donner leur analyse, embrouillent d’avantage la compréhension de la population sénégalaise. Dans bien des cas, ils ne font que ternir l’image de notre pays, et nous mettent en mal des pays dont nos relations ont toujours étaient excellentes. Est-ce normal, pour des raisons inavouées, qui ne participent aucunement à la prospérité et à l’épanouissement des populations sénégalaises, de saborder tout ce travail, fruit de l’abnégation, du sérieux et du professionnalisme de la Diplomatie sénégalaise ? Jamais le Sénégal indépendant n’a été pris à défaut quant à ses positions et déclarations en matière de Diplomatie, sauf bien sûr quelques dans le précédent pouvoir. Et même dans ces cas, le peuple sénégalais n’a jamais manqué de soutenir et comprendre l’autorité politique parce qu’il y va de la cohésion nationale. La stabilité que nous tirons de cette cohésion nationale qui a toujours prévalu, est un facteur de paix et de développement sans nul dans la sous région et dans la région.
Au delà de nos frontières, le Sénégal doit répondre présent à chaque fois que de besoin, surtout lorsque un pays ami sollicite notre aide et expertise. Nous ne pouvons nous couper du reste du monde. Nous avons été en Haïti chercher des étudiants logés nourris et blanchis, parce que nous les reconnaissons comme des nôtres. Nous avons été et continuons d’être présents sur tous les fronts de maintient de la paix partout dans le monde. Dès lors pourquoi ne pas répondre à l’appel d’un pays frère, de surcroit pays avec lequel nous partageons ce qu’il y’a de plus chère en nous «la Foi», qui loge et veille depuis des siècles, à ce symbole qui unit 95% de musulmans sénégalais ?

L’opposition rue sur les brancards comme si le Sénégal ne métrisait pas, sa politique en matière de Défense et Sécurité, en matière de Diplomatie. N’est ce pas là une insulte vis à vis de ces corps exclusivement au service de la nation ? Des corps qui, depuis l’indépendance ne cessent d’enregistrer pour le compte du Sénégal des résultats probants et qui font la fierté des sénégalais. La coalition en Arabie Saoudite regroupe plus de huits Etats dont le Sénégal, et le contingent sénégalais restera à la frontière du Royaume d’Arabie Saoudite et du Yémen, contrairement à ce que l’opposition veut nous faire croire. C’est à dire, au cœur de l’action en première ligne des combats. C’est abominable, effroyable et cruel, de faire croire aux familles de nos vaillants soldats, que le Président envoie leurs enfants pour se faire tuer. Rien ne peut et ne doit justifier de tels propos, qu’elle que soit par ailleurs l’adversité envers le pouvoir en place. Car ces soldats sont les soldats de la République du Sénégal et à ce titre ils sont appelés à défendre les intérêts de l’ensemble des populations sénégalaises partout où il se doit et quels que soient les risques. Les responsabilités politiques qui en découleront, seront entièrement assumées sans nul doute par les autorités politiques à l’origine des cette décision soyez en sûr. Et le moment venu la population souveraine du Sénégal ne manquera d’apporter son jugement. Oui, donnons nos avis aussi divergentes qu’elles puissent être, mais gardons nous de fourvoyer la cohésion nationale et ainsi mettre en danger l’Etat Républicain du Sénégal.

Alioune NDAO FALL
Secrétaire National chargé de la Diaspora Apr.