La CCIAD dans la tourmente : le départ du Président lamine Niang réclamé

La coalition « And déffarat la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar » est très remontée contre Mamadou Lamine Niang, président de la Cciad et exige son départ pour mauvaise gestion et illégitimité. Car, selon ladite coalition, l’actuel président de la Cciad devait quitter ce poste depuis 2014. Face à la presse le vendredi 20 novembre dernier, Birane Yaya Wone, porte parole du jour a indiqué que cette chambre est illégale et les membres qui y siègent, sont dans une position illégitime.

«Nous avons demandé que Mamadou Lamine Niang qui a épuisé tous les recours possibles et qui agit sans disposer de mandat, soit contré par Alioune Sarr, ministre du commerce, du secteur informel, de la consommation, de la promotion des produits locaux et des Pme, qui refuse pour le moment d’ordonner la suspension de toute activité de nature à engager la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar pour des raisons obscures que nous ignorons et de bloquer les comptes de celles-ci en attendant la mise en place d’organes dument habilités à gérer», lance Birane Yaya Wone.

Selon lui, aucun acte légal ne peut être posé par Mamadou Lamine Niang, illégitime par rapport à des recherches de financements pour la construction du marché d’intérêt national de la gare des porteurs de Diamnidio et d’autres projets en cours. Ainsi, M. Wone et ses camarades exigent l’envoi d’une mission de la cour des comptes et de l’inspection générale des finances sur la gestion de Mamadou Niang et de son équipe à la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar.