La 4G réservée aux trois opérateurs : 30 milliards pour la licence

L’appel à candidatures pour l’attribution des licences et des fréquences autorisant l’utilisation des technologies mobiles 4G au Sénégal n’a enregistré aucune offre de la part des trois opérateurs présents dans le pays, a indiqué lundi à Dakar, le directeur de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall (photo).

« La commission d’évaluation mise en place a constaté qu’aucune offre n’a été déposée nonobstant la décision de l’Etat d’organiser l’appel à candidatures dans le cadre d’un marché exclusivement réservé aux trois opérateurs déjà présents au Sénégal », a dit M. Sall qui s’adressait à la presse.
Abdou Karim Sall a ajouté que « ce processus a été exclusivement réservé aux trois opérateurs » dans le souci de prendre en compte les préoccupations des acteurs et préserver leur intérêt.
« L’ARTP a signifié à chaque opérateur le caractère illégal d’une telle démarche et les a incités à respecter le code des marchés publics et les règles de l’Etat », a relevé M. Sall rappelant que l’Etat se réserve le droit d’appliquer les sanctions appropriées.
Le prix de réserve de la licence a été arrêté à 30 milliards de francs CFA pour une licence de 20 ans.
Le directeur de l’ARTP a également annoncé que l’appel à candidatures fermés aux trois opérateurs déjà présents sera ouvert à de nouveaux entrants.
Il s’agit des opérateurs internationaux de télécommunications, intéressés par le développement de la téléphonie et de l’internet mobile au Sénégal.