Khalifa Sall monte à Dakar et dans les régions…Mais il doit faire très attention à sa…

Ce n’est un secret de polichinelle ! Khalifa Sall sera candidat à la présidentielle de 2017. Mais de quel parti ? Son parti le PS qui l’a lâché aux locales de 2014 ? Ou candidat indépendant porté par les mouvements « And Dollel Khalifa Sall » qui pullulent aux quatre coins du monde ?

Dakar, Matam, Tamba, Touba, Diourbel, Louga…Et Paris-La France : partout on entend que des And Dollel Khalifa Sall ou « ADK ».
Ceux qui disaient que « Khalifa Sall, c’est Dakar mais on ne le connaît pas dans le fin fond du Sénégal », peuvent revoir leurs analyses quat à la prochaine carte politique des élections en 2017. Khalifa Sall fera partie des challengers les plus sérieux du président sortant Macky Sall.
Si Macky a pu battre Wade avec trois ans d’existence de son parti, Khalifa Sall l’a battu à Dakar lors des élections locales après deux mois de préparation.
Et si khalifa l’a fait à Dakar qui est un échantillon du Sénégal ou le « Sénégal » en miniature, la conquête de l’arrière-pays ne sera qu’une promenade puisque le mouvement « And Dollel Khalifa Sall » ou ADK déjà bien implanté sera pour lui une rampe de lancement vers le Palais…
Et il réussira à une seule condition : de ne plus jamais répéter ce qu’il avait dit en juillet 2015 et que xibaaru retransmet in extenso : « Je n’ai ni parrainé ni financé un mouvement de soutien…Je suis contre ces mouvements et jamais je ne financerai une quelconque activité qui porte atteinte à la vie du Parti socialiste »…

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com