Karim Wade dénonce Les conditions de détention à Rebeuss…Il se confie à un de ses proches

L’ancien ministre d’Etat Karim Wade a fait des confidences à Abdoulaye Mamadou Guissé, président de la Commission organisation du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr).
Le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds), Karim Wade, qui purge sa peine à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss, après qu’il a été condamné pour enrichissement illicite, ne supporte pas l’emprisonnement massif de jeunes sénégalais pour divers délits.
Le fils de Me Abdoulaye Wade a suggéré au Président Macky Sall de rendre opérationnel ces jeunes dans les champs.
«Il a dénoncé les conditions de détention à Rebeuss. Et il pense même que Macky Sall gagnerait à faire travailler les prisonniers dans les champs, dans les rizières, pour atteindre l’autosuffisance alimentaire en 2017, que de les garder à Rebeuss. Karim m’a dit que c’est un pays qui se vide de son sang neuf. Il y a plus de 2000 jeunes à Rebeuss dans des conditions très difficiles, entassés comme des sardines. Et la plupart sont des innocents», indique Abdoulaye Mamadou Guissé du Mouvement culturel pour le salut du Sénégal (Mcss).