Kara propose deux solutions à Macky : Démissionner et coupler les élections en 2017 ou maintenir le septennat et…

Communiqué du Bureau Politique du Parti de la Vérité pour le Développement (PVD) Hizbul Haqq.
Ce samedi 20 Février 2016, le Bureau politique du Parti de la Vérité pour le Développement / Hizbul Haqq s’est réuni à Firdawsy sous la présidence effective de son Président Fondateur, Cheikh Ahmadou Kara MBACKE Noreyni.
A l’issue de cette rencontre, le Bureau politique a abordé les points suivants relatifs à l’actualité : concernant le référendum prévu le 20 Mars 2016, le Bureau politique partage entièrement la position du Président Fondateur qui préconise la suspension de cette consultation du peuple sénégalais sur des questions qu’il juge non urgentes.
D’autant plus que nous n’approuvons pas certains parmi les quinze (15) points que le Président de la République souhaite soumettre à la sanction populaire.
Dans le cas où l’organisation du Référendum est maintenue, le Bureau politique du PVD compte organiser un point de presse pour mieux clarifier sa position.
Par conséquent, pour sortir de cette crise latente et préserver la stabilité du pays, le Bureau politique du PVD propose au peuple sénégalais les deux solutions suivantes :
1. Première solution : le Chef de l’Etat donne sa démission, cumule l’organisation de l’élection présidentielle avec les élections législatives en 2017;
2. Deuxième solution : le Président de la République maintient le septennat, dissout l’Assemblée Nationale et organise des élections législatives anticipées avant la fin de cette année.
Cheikh Ahmadou Kara MBACKE Noreyni, Président Fondateur du PVD saisit aussi cette occasion pour lancer un appel solennel à tous les Sénégalais en âge de voter, à tous ceux qui partagent sa vision de mettre en œuvre le projet de société de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul dont l’objectif principal est de placer le Sénégal sur les rampes d’un développement durable et prospère, à aller s’inscrire massivement sur les listes électorales.
Le Président Fondateur rappelle aussi à chacun des deux mille six cent soixante-six (2 666) Dieuwrignes de tous les départements du Sénégal, de poursuivre le recensement des mille cent onze (1 111) électeurs dans leur localité respective.
Fait à Dakar, le 20 Février 2016
La Cellule Communication

1 Comment

  1. Merci à Kara pour son pragmatisme. Il est plus urgent de proposer des solutions plutôt que de discuter du problème à n’en plus finir. Blablabla comme font les autres.

Les commentaires sont fermés.