Kaffrine : 20 mille emplois attendus du DAC des « Terres neuves »

Le Coordonnateur national du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC), Jean-Pierre Senghor a indiqué, samedi à Boulel (Kaffrine), que pas moins de 20.000 emplois sont attendus du projet du domaine agricole communautaire des « Terres neuves ». « Le DAC des Terres neuves sera érigé dans la commune de Boulel sur 2000 hectares pour un coût financier de 5 milliards de francs CFA », a précisé M. Senghor au cours d’un forum organisé par la commune de Boulel en partenariat avec le PRODAC. Le forum a été axé sur « l’emploi des jeunes dans le DAC des Terres neuves ».

Jean-Pierre Senghor a rappelé que l’objectif du PRODAC, est de créer à l’intérieur du pays ’’des pôles de compétitivité’’ au sein desquels beaucoup d’activités, dans tous les systèmes de production, seront menées. « Chaque segment de la chaîne de valeur de ces systèmes de production est une niche de création d’emplois », a-t-il commenté, ajoutant qu’il s’agit donc « de promouvoir l’emploi en milieu rural, en faisant de sorte que des entreprises agricoles puissent émerger de ces pôles de compétitivité ».

Il a toutefois souligné la nécessité de mettre en place des investissements pour réussir ce pari. Se réjouissant de cette initiative, le maire de la commune de Boulel, Ousmane Ndiaye, a estimé que l’émergence doit partir de nos terroirs. « Créer des emplois en milieu rural, c’est apporter une réponse à une problématique mondiale », a-t-il expliqué soulignant qu’il attend beaucoup de ce domaine agricole qui montre qu’il est possible de rester et de réussir chez soi. M. Ndiaye a soutenu que grâce à ce domaine agricole « nos populations pourront travailler toute l’année, gagner de l’argent, et contribuer au développement de la région de Kaffrine ». Le président du conseil départemental de Kaffrine, Adama Diouf, a invité toute la population à s’engager pour « une réussite totale » de ce domaine agricole des Terres neuves.