Jean Lefebvre de Bara Tall en chute libre

L’entreprise de Bara Tall, Jean Lefebvre Sénégal (Jls), vit des jours sombres. Pour lui permettre de se révéler suite à la guerre que lui avait mené le clan Wade, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) lui avait accordé, pour trois ans, une dispense de satisfaire les critères de qualification dans le cadre des appels d’offres. Mais selon “Libération”, l’Armp a refusé de renouveler cette dispense comme l’atteste la décision numéro 231/16/Armp/Crd rendue par le Comité de règlement des différents dans les marchés publics.

Le 27 juillet, en effet, Bara Tall avait sollicité le renouvellement de cette dérogation, arrivée à terme, afin de permettre à sa société de postuler aux appels d’offres au-delà de ce mois d’août. Dans son argumentaire, Jls exposait que suite à la période d’inactivité qu’elle avait traversée, l’instance de régulation lui avait accordé une dispense, mais l’entreprise n’a commencé ses activités qu’en mi 2015. Précisant que cette dérogation lui avait permis de gagner l’appel d’offres pour la route Kaffrine-Ngouda mais jusqu’à présent, elle attend encore l’ordre de démarrage des travaux.

C’est pour tout cela que la société de Bara Tall sollicitait un renouvellement de la dispense accordée par l’Armp. Mais les juges des marchés publics ont dit niet. Conséquence : Jls ne peut plus postuler aux appels d’offres, note “Libération”.