Ipres : les cotisations sont passées à 76 milliards en 2014

Les cotisations à l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) sont passées de 72 milliards en 2013 à 76 milliards en 2014, soit une évolution de 5,7%, selon le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) pour la période 2016-2018.
Le DPBEP découle de l’article 51 de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) n° 2011-15 du 8 juillet 2011. Il a été soumis à un débat d’orientation budgétaire devant l’Assemblée nationale.

Le document souligne que les cotisations à l’IPRES sont projetées à 88,5 milliards en 2015, soit une évolution16,4%. La même source ajoute qu’avec un taux de progression estimé à 5%, les cotisations devraient passer à 102,5 milliards en 2018.
Au niveau des charges, la pension moyenne d’un retraité s’élevait, en 2010, à 78 957 F CFA, note le DPBEP, soulignant que pour améliorer le niveau des pensions, ‘’l’IPRES a procédé sans cesse au relèvement de la valeur du point, faisant atteindre la pension à un taux moyen de 100 000 F CFA le bimestre’’.

‘’C’est ainsi qu’avec la dernière revalorisation du point en janvier 2015 pour 5%, des allocations versées sont passées de 60,4 milliards en 2013, 66,1 milliards en 2014, pour atteindre 79,9 milliards en 2015, soit une progression moyenne de 12,2% sur la période 2013-2015’’, indique le document.

APS