Intoxication alimentaire dans deux localités de Taïba Niassène…Tous avaient mangé du « Laax »

A Taïba Niassène, plus de 25 personnes ont été victimes d’une intoxication alimentaire, avant-hier. C’était lors d’un baptême. Ce qui inquiète le plus, c’est que cette intoxication de grande envergure s’est produite à la veille du Gamou de cette ville qui aura lieu ce samedi. Les victimes avaient consommé du « laax » (bouillie de mil au lait) du « ngente » (baptême). Ce qui leur a causé des diarrhées et des vomissements. Et le même scénario s’est reproduit, hier, dans un village de la même zone, à Keur Amath Rokki, distant de Taïba Niassène de 4 km. Là-bas aussi, c’est après avoir consommé du « laax » lors d’un « ngente » que 32 convives se sont retrouvés en mauvaise posture, car ayant dû être acheminés au poste de santé. Toutes ces personnes souffraient de diarrhées et de vomissements.

Les éléments du service régional d’hygiène de Kaolack ont ouvert une enquête et mènent des investigations pour savoir dans quelles conditions ces « laax » de « ngenté » ont été préparés et si le mal ne se trouverait pas dans le lait caillé utilisé pour l’accompagnement. Surtout en cette période où il y a des soucis d’approvisionnement dans la zone du fait du blocus de la frontière entre le Sénégal et la Gambie. La plupart des produits alimentaires et autres vendus dans cette partie du Saloum frontalière avec la Gambie, venant de chez Jammeh. Le service d’hygiène a, en tout état de cause, procédé à la désinfection des lieux et mis en place un dispositif de veille, notamment à Taïba Niassène, pour parer à toutes les éventualités en vue du Gamou.