Inde : Déclaré mort, cet homme se réveille à la morgue

Déclaré mort par un médecin, un Indien de 50 ans s’est brusquement réveillé, lundi, à la morgue d’un hôpital de la banlieue de Bombay.
Une histoire cauchemardesque racontée dans les colonnes du journal Indian Express. Un homme de 50 ans, déclaré mort, s’est réveillé lundi à la morgue, juste avant son autopsie.
Un léger souffle

Le corps d’un Indien, inconscient, a été retrouvé à une station de bus. Un médecin, envoyé sur place, le déclare alors mort après avoir pris son pouls. L’individu, transporté dans un brancard, est dirigé aussitôt vers la morgue. Les agents de l’hôpital, situé dans la banlieue de Bombay, remarquent toutefois une chose étonnante pour quelqu’un qui est censé être décédé : un léger souffle.

Une enquête ouverte

Selon les premiers éléments de l’enquête, le médecin qui a examiné l’homme aurait fait preuve de négligence. Non seulement il ne se serait pas assuré que l’individu était bien mort, mais il aurait en plus violé le protocole en vigueur dans le pays.
Comme l’a expliqué Yeshudas Gorde un patient doit être placé en observation pendant deux heures avant d’être déclaré mort. « C’est un cas grave de négligence de la part de l’équipe médicale. A partir de moment où un décès est constaté, ils doivent normalement attendre deux heures avant de conduire la dépouille à la morgue », a-t-il affirmé à la chaîne indienne TV9.

Le rescapé est actuellement en soins intensifs. Très affaibli, il souffre de malnutrition.