Il tabasse l’infirmière et lui brise le doigt…Le juge le coffre pour un mois ferme

Pour une banale affaire d’insecticide, la tension est montée à l’hôpital Albert Royer de Fann. Dr Solange, une ressortissante Béninoise qui était cette nuit-là de garde, a eu une altercation virulente avec son collègue Mamadou Doudou Mboup. C’est vers 2 heures du matin que celui-ci avait envoyé une employée auprès de Dr Solange, pour lui demander de l’insecticide afin de pulvériser les moustiques dans une salle d’hospitalisation. Devant le refus de Dr Solange, Mboup lui a fait des reproches désobligeants qui l’ont mise dans tous ses états. Il s’en est suivi une altercation et une violente gifle que l’agent de service aurait administrée au médecin. Ce qui a provoqué une bagarre au cours de laquelle la dame s’est fait fracturer une phalange de l’index droit. Cette blessure a été attestée par un certificat médical de vingt et un jours (21) de repos. Munie de ce papier, la dame a saisi la police d’une plainte contre son antagoniste.

Devant les juges, le prévenu n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés bien qu’il les ait biaisés. Une attitude qui a mis dans tous ses états Me Daff qui a fustigé la mauvaise foi de Mboup. C’est la raison pour laquelle il a demandé une peine exemplaire à son encontre et une amende pécuniaire de dix millions Fcfa. Me Babacar Mbaye de la défense a joué au sapeur-pompier avec beaucoup de sagesse en plaidant coupable. Il informe le Tribunal de toutes les tractations qui ont été faites pour que cette affaire soit réglée à l’amiable. Le juge a suivi le maître des poursuites qui avait requis un mois de prison ferme, en maintenant Mamadou Mboup dans les liens de la prévention pour quinze jours.