Il meurt après une violente dispute autour du couscous matinal

Un villageois sénégalais qui s’était violemment disputé avec son demi-frère au cours du petit-déjeuner constitué habituellement de couscous, est tombé raide mort, au moment où il s’apprêtait à détacher son cheval pour se rendre au travail, a rapporté hier le quotidien L’Observateur.

Le drame a eu lieu jeudi matin à Keur Mandoumbé, village dans un département du centre du Sénégal, lorsque prenant son couscous matinal Moth Badiane, 40 ans, entre dans une violente colère en voyant son propre fils se faire houspiller par son demi-frère, Modou Badiane, 25 ans. People Ce dernier n’avait pas apprécié la gourmandise de son neveu qui, multipliant les poignées de couscous, s’était étranglé jusqu’à déglutir dans le bol une partie d’une de ses bouchées. Non content des engueulades de Modou, Moth le grand-frère et père du petit gourmand prend la défense de son fils. Il fallut alors toute la diplomatie des autres membres de la famille pour les empêcher d’en venir aux mains. Ils n’étaient hélas pas au bout de leurs peines : Moth qui semblait avoir enterré la

hache de guerre en se dirigeant vers son cheval pour se rendre au travail, tomba raide mort en cherchant à détacher l’animal. Sa dépouille a été évacuée par les gendarmes à l’hôpital de Kaolack et son belliqueux demi-frère mis aux arrêts.