Ibrahima Touré est catégorique. Célébré par Waly Seck le chanteur des jet setteurs dans l’une de ses chansons, l’ex attaquant de l’équipe nationale dit à qui veut l’entendre qu’il n’est pas un coureur des boites.

“Je ne suis pas un jet-setteur, loin de là ! Déjà, je ne suis jamais entré dans une boîte de nuit au Sénégal, les gens qui me connaissent peuvent en témoigner. C’est peut-être, la chanson de Wally Seck qui m’a collé cette réputation de flambeur, mais honnêtement, je n’en suis pas un”, a dit le footballeur dans l’Observateur.