Habré n’est pas malade et n’a rien…La Cour en a décidé ainsi

La maladie d’Hissein Habré évoquée par sa défense est rejetée par la cour. Lors de la lecture de l’ordonnance de renvoi d’hier, mardi 8 septembre, les greffiers des Chambres africaines extraordinaires (Cae) ont estimé qu’Hissein Habré ne souffre d’aucune maladie. La révélation leurs a été faite par le directeur de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) du Cap Manuel.
Hissein Habré ne souffre d’aucune maladie. L’information est donnée par les greffiers des Chambres africaines extraordinaires (Cae). Hier, mardi 8 septembre, lors de la lecture de l’ordonnance de renvoi, rapportant des propos du directeur de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) du Cap Manuel, la cour a estimé qu’Hissein Habré n’a aucune maladie grave. Ainsi, elle va à l’encontre de la position des avocats de la défense estimant que l’ancien président tchadien souffre de maladies cardiaques. Mieux, maîtres Ibrahima Diawara et François Serres trouvent que leur client ne devrait pas être présent au procès à cause de son état de santé.
Selon toujours l’ordonnance de renvoi, l’ancien président tchadien ne pratique aucun sport et consacre ses heures à la lecture du Coran. Par ailleurs, il est aussi indiqué qu’Hissein Habré ne reçoit que sa famille dont ses deux épouses. Il réagit ainsi par contestation de sa détention jugée arbitraire. Ce que le directeur de la Mac du Cap Manuel reteint aussi de l’homme, c’est qu’il est pieux et s’adonne à la retraite spirituelle. Par ailleurs, il est aussi dit qu’il agi correctement dans son lieu de détention. L’ordonnance de renvoi a également révélé qu’Hissein Habré est décrit par ses voisins de Ouakam comme étant discret, courtois et généreux.