Habib Faye n’a jamais eu de problèmes avec Youkhou Ndour…Il a quitté le super étoile pour…

Il n’y a pas eu de problèmes personnels qui soient à l’origine du départ de Habib Faye du Super Étoile. Dans les colonnes de Enquête, le principal concerné indique avoir quitté le groupe pour mener sa carrière en solo.

“Ce sont plutôt des ambitions personnelles. Il n’y a jamais eu de problèmes. Je suis parti de mon propre gré parce que j’ai vu qu’il me fallait voler de mes propres ailes. C’est moi qui l’ai voulu, personne ne m’y a obligé”, a dit Habib Faye dans les colonnes de Enquête.

Même s’il admet avoir, alors qu’il était au Super Étoile, allié les deux (carrière dans le groupe et en solo), il reconnait que l’entrée en politique de Youssou Ndour en 2012 lui a permis d’avoir plus de temps à consacrer à sa carrière personnelle et à s’occuper de ses affaires personnelles. “Il est vrai que j’ai toujours allié les deux. C’était difficile pour moi mais je tenais quand même à ce Super Étoile qui m’a tant donné. Je tenais à rester dans le groupe. À un certain moment, j’ai constaté que Youssou Ndour était plus ou moins occupé par d’autres choses. Je me suis permis alors cela parce qu’il y avait plus de  temps pour aller faire autre chose. Et j’ai voulu m’occuper de mes propres affaires à temps plein. C’est juste cela.”

Sur comment s’est fait son départ, Habib Faye révèle qu’il n’y aucun nuage entre lui et le lead-vocal du Super Étoile à ce sujet. Youssou Ndour et lui ont réglé la question en gentlemen, affirme-t-il.

“Bien sûr qu’on en a parlé. Il était clair que moi, j’allais poursuivre ma carrière quand il a décidé d’entrer dans la politique. Je lui ai dit que j’étais de tout coeur avec le Super Étoile. C’est mon bébé le Super Étoile. J’ai beaucoup participé à l’éclosion de ce groupe. Entre gentlemen, on s’est dit des choses. Je lui ai dit que j’étais toujours avec eux mais que j’ai quand même une carrière qui m’attend et que je devais poursuivre”, a raconté Habib Faye.

Sur un probable retour au Super Étoile, Habib Faye n’exclut rien: “Dieu Seul Sait”, dit-il. Mais “ce n’est pas à l’ordre du jour.”