En détention provisoire après avoir secoué son nourrisson

Le père de famille s’en est violemment pris au bébé, âgé de moins d’un an, car il ne supportait plus ses pleurs.

Un père de famille déféré devant la justice pour avoir violemment secoué son bébé, âgé de moins d’un an. Les faits remontent à la nuit de vendredi à samedi, à Matelles, au nord de Montpellier (Hérault).

A son retour d’une fête du village, un peu trop arrosée, le père de famille âgé de 24 ans s’en serait violemment pris à son bébé, le secouant dans tous les sens, rapporte le Midi Libre.

La mère serait hors de cause

Le bébé, admis à l’hôpital dans un service spécialisé, serait atteint sévèrement au visage et au crane, sans toutefois que son pronostic vital ne soit engagé.

Selon le parquet de Montpellier, le nombre de jours d’ITT devrait être “très important”. L’homme, interpellé samedi matin, a été présenté dimanche après-midi au parquet.

Une information judiciaire a été ouverte pour violences sur mineur de moins de 15 ans. La mère, auditionnée, serait hors de cause. Elle était endormie lors des faits, qui se sont produits vers 3h du matin. Le père a lui été placé en détention provisoire.