Elles couchent avec des animaux pour de l’argent…

Ce phénomène est apparu en Côte d’Ivoire depuis quelques années. On se souvient de cette rumeur concernant l’histoire d’une jeune fille qui serait tombée enceinte d’un chien dans la ville de  Dimbokro. Les enquêtes de la police avaient permis de savoir que cette dernière se livrait à des animaux. Et cela lui rapportait beaucoup d’argent. Eh bien, ce phénomène semble avoir refait surface en Côte d’Ivoire.

Selon nos informations, un réseau se serait créé dans un quartier retiré de la ville d’Abidjan, Vridi Cité. Ce réseau contacterait des jeunes filles ou garçons pour soi-disant les mettre en contact avec des hommes ou des femmes riches pour des relations amoureuses. Une manière de les séduire. Et les premiers moments, les choses se passent bien et ils s’en sortent avec des poches pleines.

Mais une jeune fille qui a été violée par un chien raconte sa mésaventure.  « J’ai été mise en contact avec un couple blanc à Biétry. Tout se passait bien car dans nos premières rencontres, c’est avec le monsieur que je couchais, en présence de sa femme qui se masturbait de son côté en nous voyant faire l’amour. Quelques semaines plus tard, elle s’est jointe à nous et nous faisions l’amour à trois.

Cela ne me dérangeait pas car ils me donnaient beaucoup d’argent et personne dans mon entourage ne savait comment je faisais pour avoir tout cet argent. Mes parents étant pauvres, c’est pratiquement moi qui subvenais aux besoins de la famille et qui scolarisais mes trois frères et sœurs.

Un soir, lorsque je me suis présentée à notre rendez-vous, j’ai été bien reçu par le couple qui m’a même offert un verre de jus de fruits que j’ai bu sans me poser de question. Par la suite, je ne sais pas ce qui s’est passée. Mais lorsque je suis revenue à moi-même, j’ai vu le chien du couple étendu juste à mes côtés, dans une posture bizarre. Lorsque je me suis rendue dans la douche pour me nettoyer, j’ai compris que quelque chose s’était passé.

En fait, ils m’avaient drogué et ont permis à leur chien de coucher avec moi. J’ai eu la plus grande honte de ma vie et jamais je ne pourrai imaginer la scène. Je me sens la femme la plus souillée de la terre. Je suis allée à l’hôpital pour faire des analyses gynécologiques. Je n’ai rien de grave mais mon âme est souillée. Je suis retournée voir le couple et je l’ai menacé de porter plainte contre lui. Le monsieur et sa femme m’ont proposé deux millions pour me taire. Je n’ai eu le courage, ni de prendre cette somme, encore moins de me rendre dans un commissariat pour les dénoncer. Je garde cette histoire pour moi seule », relate une jeune victime de ce phénomène.

Nos sources indiquent qu’il existerait un réseau pareil à la Riviéra-Palmeraie. Des gens très subtiles.  Lorsqu’ils vous abordent, au départ, ils ne disent pas leurs vraies intentions. C’est seulement plus tard lorsque vous êtes lancées dans la relation qu’ils dévoilent leurs vrais visages.

Certains de nos amis qui ont accepté cette lugubre collaboration sont morts des suites de ces pratiques. D’autres en sont encore malades. Mais elles préfèrent ne pas en parler », fait savoir une jeune femme habitante de la commune de Cocody dont la camarade a été victime de ses pratiques. Selon elle, depuis un moment des jeunes garçons sont entrés dans la danse en se faisant sodomiser par des chiens pour des miettes.

Aux Etats-Unis, une américaine de 20 ans a été emprisonnée pour avoir eu des rapports sexuels avec deux chiens de sa famille durant 13 ans. Un autre cas a été signalé au Ghana. Il s’agit de la mésaventure d’une jeune ghanéenne, faisant partie de jeunes ghanéennes qui se prostituaient en Allemagne, révélée par un écrivain. L’une d’entre elles est morte des suites de rapports avec un chien.

‘Elle était prostituée et faisait partie d’un trafic, comme toutes les autres. On l’a piégée. C’est un monsieur qui est allé la chercher en Afrique pour l’épouser, et il l’a mise sur le trottoir. Un jour, un homme riche de Saint-Tropez l’a choisie sur photo et l’a prise pour qu’elle vienne passer un week-end de plaisir avec lui. En fait, ce grand chef d’entreprise l’a louée pour qu’elle couche avec son chien, pour l’anniversaire de l’animal, et ce n’est que sur place qu’elle l’a compris.

Elle est venue me voir, et j’ai alerté les autres Ong pour voir ce qu’on pouvait faire. Mais elle était persuadée que son défunt grand-père l’avait vue en train de faire l’amour avec le chien et qu’elle était damnée. Elle s’est donnée la mort en s’injectant une triple dose de cocaïne’, décrit l’écrivain dans son livre.

La zoophilie est répréhensible dans nos sociétés africaines. Pendant qu’en Europe, certains pays cautionnent cela. C’est le cas du Danemark qui est devenu aujourd’hui la capitale du tourisme sexuel zoophile. Au point où les autorités sont en passe de voter une loi en faveur de cette pratique.

Source : tamfuh.com