Elle adopte un cuisinier…Et ce dernier lui vole tout, même ses perruques

Commerçante de profession, la dame Kani Guèye va, dorénavant, y réfléchir à deux fois avant d’engager un inconnu dans sa maison. Un cuisinier qu’elle avait d’ailleurs adopté comme un membre de sa famille, mais qui finalement a trahi sa confiance. Ayant connu Médoune Loum par le biais de sa domestique, la commerçante dit avoir tout de suite trouvé un accord avec le cuisinier qui a réclamé un salaire de 50 000 francs Cfa. Il a ainsi pris service le 15 juillet dernier. Mais une semaine à peine écoulée, le cuisinier a sollicité de sa patronne qu’elle l’héberge, au motif qu’il habite à Rufisque. Tout de suite, le jeune homme a commencé à se familiariser avec tous les proches de sa patronne, allant même jusqu’à recevoir plusieurs cadeaux de ces derniers. En réalité, pour les ferrer, il leur avait fait croire qu’il était orphelin de père et de mère.
Et en lieu et place de les remercier, il n’a eu rien de mieux à faire que de faire main basse sur tout ce qui traînait dans la maison. C’est ainsi qu’il a subtilisé les bijoux en or de sa patronne, des perruques de cheveux naturels, mais encore plusieurs effets personnels de sa patronne, qui ne se doutait de rien. Le pot aux roses a été découvert, lorsqu’il a subtilisé deux tissus de valeur dans l’armoire de sa patronne. Tout de suite cette dernière en a déduit que c’est lui l’auteur des vols précédents. Soumis au feu roulant des questions, le cuisinier a vite fait des aveux en reconnaissant le vol des tissus. Quant aux autres objets disparus, il a nié les avoir pris. Il a d’ailleurs servi la même version au commissariat de la Médina, où sa patronne a déposé une plainte pour vol au préjudice de l’employeur. Il a finalement été déféré au parquet.