Dianté donne un ultimatum à l’Etat…Si rien n’est fait le 31 décembre, c’est la grève le 1er janvier

Le Saems-Cusems a rencontré, hier, en session plénière le Grand cadre des syndicats d’enseignants, dont il est membre. L’objectif de cette rencontre était d’évaluer la situation scolaire 2015-2016. Mais au constat de la situation, le Grand cadre s’être rendu compte que le gouvernement n’est pas dans les dispositions de respecter ses engagements face aux enseignants. Et pour exiger de l’Etat qu’il respecte ses engagements, le Grand cadre compte renouveler son préavis de grève qui est en cours. Selon Mamadou Lamine Dianté, si l’Etat ne réagit pas d’ici le 31 décembre, date de l’expiration de l’actuel préavis de grève, le Grand cadre va mettra en œuvre un autre préavis et cela dès le 1er janvier. Une façon de montrer sa détermination au gouvernement en laissant planer l’épée de Damoclès sur le système éducatif. C’est dire qu’en dépit de la rencontre entre Macky Sall avec les enseignants, la crise scolaire n’est pas près d’être un vieux souvenir.