Diafra Sakho arrêté dimanche pour avoir proféré des « menaces de mort »

L’attaquant sénégalais de West Ham (1re div. anglaise) Diafra Sakho a été arrêté dimanche, étant soupçonné d’avoir proféré des « menaces de mort » et tenté d’intimider un témoin, a rapporté mardi le tabloïd britannique The Sun.
« Des officiers ont arrêté un homme de 25 ans suspecté d’avoir proféré des menaces de mort et tenté d’intimider un témoin », a déclaré un porte-parole de Scotland Yard, qui n’a pas révélé l’identité de la personne incriminée ni la nature des faits ou de la supposée victime.
« Il a été conduit dans un commissariat de l’est de Londres puis libéré sous caution avant d’être entendu début octobre par la police », a-t-il ajouté.
Selon The Sun, Sakho s’en est pris à sa copine, qu’il aurait déjà agressée quelques jours plus tôt. Cela avait déjà valu à l’international sénégalais d’être interrogé par la police et libéré sous caution, d’après le quotidien.
Un porte-parole du joueur a démenti toutes les allégations auprès du Sun. « Diafra Sakho n’a pas été inculpé », a-t-il affirmé.
« Il dément vigoureusement les accusations portées à son encontre et s’est entièrement expliqué auprès de la police. Il ne fera aucun autre commentaire », a-t-il ajouté.
Sakho est arrivé à Londres lors de l’été 2014 en provenance de Metz (1re div. française) et il a inscrit 12 buts lors de sa première saison. Il a disputé les trois premiers matches de Premier League cette saison.