Des détenus de la prison de Diourbel en grève de la faim

Des détenus de la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel ont décidé d’entamer, depuis hier nuit, c’est-à-dire après le dîner, une grève de la faim. Coup de bluff ou vont-ils réellement passer à l’acte ? On en saura quelque chose dans les heures qui suivent. En tout cas, selon nos capteurs, ils sont un groupe d’une cinquantaine de détenus parmi les pensionnaires de la prison, à vouloir faire ce coup d’éclat. Motifs de la grève de la faim annoncée : les longues détentions de certains d’entre eux, mais aussi les mauvaises conditions de détention dans la prison qui a largement dépassé sa capacité d’accueil. En cette période de chaleur la prison est invivable. Ces détenus disent donc qu’ils ne vont plus s’alimenter jusqu’à ce que les autorités judiciaires prennent les choses en main pour faire juger ceux qui sont dans les cas de longue détention, mais aussi jusqu’à ce que les responsables de la prison améliorent leurs conditions de détention.