Des agents de transfert d’argent accsuent Wari de pratiquer la fraude

Le Réseau national des prestataires du transfert d’argent (RENAPTA) a dénoncé samedi la fraude opérée, selon lui, par l’agence de transfert d’argent Wari au détriment des exploitants.
« Nous dénonçons ces cas de fraude », a dit Saliou Guèye, un porte-parole du RENAPTA, lors d’une conférence de presse.
En présence de membres du réseau, il a fustigé des « prélèvements » de sommes d’argent sur « les compte des exploitants » de Wari.
Saliou Guèye a dénoncé ce « système frauduleux qui consiste à prélever 99 francs CFA dans le compte de chaque transfert opéré par les exploitants ».
Le RENAPTA va saisir la justice afin que soit mis un terme à cette fraude, selon lui.
Les prélèvements opérés obéissent à une mesure ayant fait l’objet d’ »une information mise à la disposition des 20 mille agents » de Wari, a réagi une responsable de cet opérateur de transfert d’argent, qui a requis l’anonymat.
« Wari met à la disposition de ses agents du matériel servant à exploiter la plateforme permettant de sécuriser les transactions. Les 99 francs CFA dont il est question sont facturés à chaque agent de Wari, par jour », a ajouté la même source, qualifiant de « petit » ce montant.
Ce sont « les frais de gestion du kit d’exploitation de Wari » qui s’élèvent à 99 francs CFA prélevés quotidiennement sur les transactions de chaque agent, pour « rémunérer la mise à disposition de la plate-forme technique » de l’agence de transfert d’argent, a-t-elle encore précisé.