Cora Fall précise : « je n’ai rien à voir avec Thione Seck…j’ai juste donné 2 millions à son… »

Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne suis ni de près de loin concerné à cette affaire. Penser que je suis mêlé à cette histoire de faux billets parce que tout simplement j’ai offert un chèque (je répète bien un chèque et non des billets de banque) de 2 millions à un jeune artiste que je considère comme mon fils et qui m’a fait l’honneur de me comprendre parmi les parrains de sa soirée d’anniversaire, me parait être un raccourci trop facile, dangereux, pour ne pas dire une histoire tirée par les cheveux.

Ce geste à l’endroit des artistes, anciens comme nouveaux, a toujours été depuis plus de 30 ans une constante chez moi. D’ailleurs ce ne sont pas uniquement les artistes que j’accompagne, car sur le plan religieux, sportif et humanitaire, je consacre une partie du peu que Dieu m’a pourvu aux autres. Et ce ne sont pas des spéculations au but inavoué qui me détourneront de ce chemin.

Si certains s’interrogent sur le peu que j’ai donné aux jeunes talents, je tiens à rappeler que j’ai été PDG de HASLER SENEGAL, filiale de la plus grande firme des télécoms de SUISSE avec un salaire de 10 millions par mois et je fus également consultant à ALCATEL TRADE INTERNATIONAL, avec plus 15 milliards de marché gagnés avec la SONATEL sur appel d’offres international. Aujourd’hui encore, je suis administrateur de sociétés.

Pour dire que toute ma vie durant, j’ai acquis honnêtement ce que je partage avec mes semblables.

C’est regrettable de faire de l’amalgame, de discréditer quelqu’un pour une soi-disant convocation qui n’existe pas, et si à la limite elle existait, mon premier réflexe aurait été de déférer à cette convocation en tant que simple citoyen, et ç’ aurait été l’occasion de dire tout le bien que je connais de Thione, étant entendu qu’un accident de l’histoire peut arriver à tout le monde.

MAMADOU CORA FALL

Sénateur JCI

Administrateur de sociétés