Conférence de Paris…Diop Decroix tacle Macky Sall et salue le combat pour la libération de Karim…Regardez

Lors de la conférence de l’Organisation des Travailleurs et Étudiants Sénégalais de France (OTESF) sur la détention arbitraire de Karim Wade, Mamadou Diop Decroix, le coordonnateur national du FPDR (front patriotique pour la défense de la République) a taclé Macky Sall, fustigé ses voyages de médiation dans les conflits africains au moment où il terrorise son peuple. Il a aussi salué le combat des sénégalais de l’Extérieur pour la libération de Karim Wade.
Rappelons que la conférence qui se tient à la salle MAS au 10 rue des terres au curé, dans le 13ème arrondissement de Paris porte sur le thème : l’Avis du Groupe de Travail de l’ONU dans l’affaire Karim WADE : Quelles incidences juridiques ? Animée par l’éminent avocat Maître Abdoulaye Tine du barreau de PARIS par ailleurs Professeur de droit pénal international et d’autres personnalités politiques et juridiques


2 Comments

  1. Il y a la mackyagerie, avec sa justice, dans un petit coin du Sénégal, en vase clos; et il y a le monde. Tout ce qui est valeur dans le vase clos de la mackyagerie est nul dans le monde. Voilà la réalité. Macky Sall n’aura jamais raison hors de son vase clos. Parce que Macky peut avoir son cercle de faux intellectuels et de mauvais hommes de presse pour répéter nuit et jour que la terre se trouve sur nos tête et le ciel sous nos pieds, mais il n’aura personne, hors de son monde, en vase clos, quelqu’un pour lui répéter ces inepties.
    Aux Nations Unies, et après ? Après, rien.
    Comme à la cour de la CEDEAO, Macky a dit qu’il n’a d’injonctions à recevoir de personne. La première décision de la commission de l’ONU a vu les Madiambal se charger de son interprétation pour en tirer que tout compte fait la commission de l’ONU a même renforcé Macky (Madiambal dit qu’elle reconnait la CREI et ne conteste pas le verdict), et ce genre d’inepties suffisent à Macky, dans sa bulle. Alors une autre décision d’une autre commission ou l’avis d’un expert en droit n’y changeront rien, ce qu’ils diront sera soumis à l’interprétation des Madiambal. La seule interprétation sensée aux yeux de Macky.
    Alors, pourquoi saisir l’ONU ou autre après le verdict de la CREI ? C’est pour la pose de jalons. C’est pour des repères historiques. C’est pour que demain, quand arrivera le tour de la famille de Macky qu’il n’y ait pas de gens pour oublier ce que Macky avait fait.

Les commentaires sont fermés.