Condamné à 5 ans pour avoir escroqué Cheikh Amar : Cheikh Gadiaga gracié par Macky Sall

Cheikh Gadiaga a été gracié par le président de la République, Macky Sall. Il a fêté la Korité chez lui, informe “Libération”. Le tribunal correctionnel de Dakar l’avait condamné en début janvier 2015 dans une affaire de tentative d’escroquerie qui visait Cheikh Amar.
Il a été déclaré coupable, avec Seynabou Diallo dit «Nabou Osé», d’association de malfaiteurs, escroquerie et usurpation de fonction, et condamné à 5 ans dont 2 ferme là où “Nabou Osé” avait récolté 5 ans dont 1 ferme.
Lors de leur procès, le procureur de la République avait requis 5 ans ferme contre Cheikh Gadiaga, 3 ans ferme contre «Nabou Osé». Selon l’accusation, ils avaient tenté d’escroquer Cheikh Amar en se faisant passer pour Mimi Touré alors Premier ministre. Seynabou Diallo alias «Nabou Osé» serait celle qui a imité la voix d’Aminata Touré. Elle aurait appelé Cheikh Amar pour solliciter une aide de 30 millions pour les œuvres caritatives et personnelles du Pm. Le patron de Tse avait mordu à l’hameçon et avait appelé Cheikh Gadiaga pour l’envoyer à la Primature avec son garde du corps, Doudou Diallo, pour donner les 30 millions à Mimi Touré.
Dès le lendemain, Cheikh Gadiaga avait fait ses bagages et s’était rendu en France. Plus tard, Cheikh Amar avait découvert qu’il a été escroqué car Mimi Touré n’avait rien demandé. L’argent a été plutôt remis à Cheikhou Oumar Sall, le chauffeur et l’assistant du Pm, membre de cette bande de malfaiteurs. Mimi Touré, informée, avait immédiatement saisie le Procureur d’une plainte. L’enquête avait permis d’arrêter Cheikh Gadiaga, Cheikh Oumar Sall et Seynabou Diallo dit «Nabou osé».