Cette jeune femme noire meurt dans sa cellule après son arrestation musclée au Texas

La mort d’une jeune femme noire de 28 ans, Sandra Bland, lundi au Texas, alors qu’elle était en détention par les policiers, a soulevé l’ire des réseaux sociaux jeudi.
Le mot-clic #SandraBland figurait au sommet du palmarès en après-midi. Plusieurs réclament une enquête du Département de la Justice sur la mort de la jeune femme. Une enquête a été ouverte par les policiers de l’État du Texas.
Mme Bland a été retrouvée morte dans sa cellule lundi matin. Selon les policiers, il s’agirait d’un suicide par asphyxie, mais sa famille doute grandement qu’elle ait pu commettre ce geste.
«Je crois qu’il y a quelque chose de louche, a affirmé l’amie de Mme Bland, Cheryl Nanton, au réseau ABC. Je crois que nous sommes tous 100% d’accord qu’elle ne s’est pas fait du mal à elle-même.»
Mme Bland, qui est originaire de Chicago, se retrouvait au Texas pour commencer un nouvel emploi à l’université Prairie View A&M. Elle devait débuter mercredi.
Selon ce que rapportait le réseau NBC à Houston, le procureur du district de Waller, où ont eu lieu les événements, a lui aussi mis en doute l’explication. «J’avoue qu’il est étrange qu’une personne qui avait tout pour elle puisse s’être enlevé la vie, a-t-il dit. C’est pour cela que nous avons besoin d’un enquête complète soit menée, et que nous obtenions une bonne idée de ce que Mme Bland vivait dans au cours des quatre ou cinq derniers jours de sa vie.»
Mme Bland a été arrêtée au volant de sa voiture vendredi après avoir omis de signaler un changement de voie, selon ce que rapportait ABC. Une vidéo prise sur le fait semble montrer une arrestation musclée, alors que Mme Bland est retenue au sol par deux agents. Dans la vidéo, on peut l’entendre crier: «Vous venez de me frapper la tête au sol. Vous vous en foutez? Je ne peux même pas entendre!»