Ces deux jeunes marchent de Sédhiou à Dakar pour voir Macky : Ils cherchent du secours pour leur région

Pour la 4ème fois, Bouly Dabo alias Sakoudji voyage sur Dakar à pied. Il tient à être reçu par le Président de la république pour lui soumettre les doléances de Sédhiou, une jeune région où tout est priorité. Cette fois ci il se fait accompagner de son ami Sountou Cissé. Ensembles, ils ont quitté la capitale du Pakao ce mardi 1er septembre, pour rallier le palais Présidentiel.
« Je dirai au président de la République, que je suis de la région de Sédhiou, l’une des plus pauvres du pays qu’il gouverne », confiait Sakoudji au moment de son départ. « Sédhiou regorge d’énormes potentialités, mais elle est délaissée par les politiques », lâche-t-il.
« Je sais que le Président a de l’ambition pour Sédhiou, comme le témoigne le conseil des ministres qu’il y a présidé, mais jusqu’ici il n’y a pas beaucoup de réalisations », laisse entendre Sakoudji qui se félicite néanmoins de la réussite du programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC).
Sur un autre registre, ce jeune boulanger né en 1977 à Samboucounda dans le Goudomp, sollicite un appui personnel lui permettant de travailler décemment en même temps que son frère Sountou Cissé qui est un soldat libéré. « Notre souhait est d’avoir un financement pour obtenir une boulangerie moderne, une voiture pour la distribution et un fonds de roulement pour faire face aux besoins annexes ».
Contrairement à de nombreux jeunes désespérés tentés par l’aventure de l’émigration clandestine Sakoudji et son compagnon ne souhaitent point engager la méditerranée au péril de leur vie et au déshonneur de leur pays, le Sénégal.
Les deux voyageurs qui comptent rallier Dakar en moins d’une semaine, se disent également préoccupés par le retour définitif de la paix en Casamance.
Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.com