Catastrophe…Un camion-citerne se renverse à Fatick…45000 litres de gasoil dans la nature

UN camion-citerne malien transportant 45.000 litres de gasoil et quatre passagers s’est renversé dimanche, à environ un kilomètre de la commune de Gandiaye (Kaolack), a indiqué à l’APS l’adjudant-chef Robert Ndecky, de la 32ème compagnie d’incendie et de secours des sapeurs-pompiers de Fatick.

En provenance de Dakar, dit-il, le camion-citerne était en partance pour le Mali, quand, arrivé à un kilomètre de la commune de Gandiaye, le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule. Celui-ci s’est renversé sur le bas-côté droit de la nationale I en cours de réhabilitation. Une quantité du liquide s’est déversée dans la nature, une autre a été coincée au fond de la citerne, selon l’adjudant-chef Ndecky.

Il en a résulté une situation dangereuse nécessitant un dispositif sécuritaire important qui a consisté, avec la gendarmerie de Gandiaye, à maintenir les populations loin de la scène, a-t-il expliqué.
Avec l’aide des éléments des sapeurs-pompiers sur place, le dispositif consiste aussi à « utiliser une lance à eau pour refroidir l’hydrocarbure, éviter tout incendie ». Une lance à mousse est également « déployée pour réagir en cas d’incendie. Autant de précaution auxquelles s’ajoute « l’ensablement du liquide qui s’est déversé sur le sol’’.
Le dispositif sécuritaire sera maintenu le temps nécessaire
que prendra l’opération de transfert du liquide restant à l’intérieur du camion-citerne vers un autre camion-citerne, a-t-il assuré, signalant, que c’est une opération tout aussi ’’dangereuse’’ avec l’effet de la chaleur diurne.
Les trois passagers maliens qui étaient à bord du camion en compagnie du chauffeur, ne présentent aucune blessure.
Le tronçon Fatick-Kaolack, de la route nationale I, long de 42 kilomètres est en cours de reconstruction. Les travaux sont assurés par l’entreprise Jean Lebfèvre Sénégal SA.