Bibi Baldé, Maire de la ville de Kolda : « Voter NON au référendum, c’est régresser »

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé, par ailleurs maire de Kolda, a démarré sa campagne pour amener les populations à voter massivement ‘’OUI’’ le 20 mars prochain.

C’est parti. La campagne pour le référendum du 20 mars prochain est lancée depuis samedi dernier. Ainsi, la bataille d’opinion risque d’être âpre entre les partisans du «OUI» et ceux du «NON». A l’instar de tous ses camarades, le ministre de l’Environnement et du Développement durable a investi le terrain pour convaincre les populations à voter massivement «OUI».
En effet, c’est au terrain de basket de Kolda qu’Abdoulaye Bibi Baldé, maire de ladite localité, a démarré sa campagne pour amener ses concitoyens à approuver le texte de référendum proposé par le Président de la République, Macky Sall.
« Nous disons OUI à Macky Sall, nous disons OUI à l’appel de Macky Sall », a entonné le ministre de l’Environnement. Qui, poursuivant, son argumentaire, a ajouté : « Macky Sall n’est pas demandeur de mandat, il le fera le moment venu c’est à-dire en 2019. » Dans le même sillage, il s’est voulu un peu plus explicite sur les 15 points de ce projet. Ce, en mettant un accent particulier sur l’aspect environnement et ressources naturelles dont il a la charge. « Fouladou a dit OUI », a lancé ensuite le maire de Kolda, harangué par une foule nombreuse acquise à sa cause avant de signifier que « dire NON, c’est régresser. »