Bécaye Diop rejeté par l’APR…Les faucons du Palais accusés de l’imposer à Kolda

Décidément, les eaux de l’APR section Kolda sont troubles. Et pour cause, l’arrivée de Bécaye Diop aux côtés du secrétaire général national de l’Alliance Pour la République. Les apéristes de Kolda apprécient cette transhumance dans le mauvais sens. Malgré la sortie du ministre maire Abdoulaye Bibi Baldé pour calmer le jeu en invitant les uns et les autres à la massification du parti, c’est le président de la commission coopération et décentralisation à la mairie qui monte en puissance contre l’arrivée de l’ancien maire Bécaye Diop. De l’avis d’Abdoul Baldé « c’est incompréhensible et inadmissible que cette transhumance qualifiée de parachutage, se fasse derrière le ministre maire Abdoulaye Bibi Baldé ». Dans son manteau de conseiller municipal, Abdoul Baldé dénonce avec la dernière énergie le ralliement de Bécaye Diop à l’APR. Le compagnon du ministre de l’environnement et du développement durable envoie l’ancien maire de Kolda à la retraite politique. Pour Abdoul Baldé et compagnie « cette nouvelle recrue est venue profiter des avantages du parti sans y apporter le moindre effort ». Face à cela, Bécaye Diop est conditionné par ses détracteurs de rester derrière tous et faire « bouche cousue ». Sans quoi, les camarades de Macky Sall au Fouladou menacent de l’expulser du parti par tous les moyens. A en croire Abdoul Baldé, « Moustapha Cissé Lo, Farba Ngom, Mamouth Saleh sont les commanditaires de cette transhumance ». Ces hommes sont aux yeux du conseiller municipal « des faucons du palais qui ne travaillent que pour leurs propres intérêts, sachant qu’ils ne représentent rien dans leurs localités ». Abdoul Baldé n’a pas mis de gants pour accabler ces quatre apéristes qu’il demande de se taire et de ne plus jouer à l’ingérence dans les affaires du parti au sein de l’Alliance Pour la République section Fouladou. « Voilà des gens qui trompent la vigilance du chef de l’état, et orientent le parti vers des dérives dangereuses » a-t-il conclue sous les ovations des militants apéristes.
El Hadj Maël Coly à Kolda pour xibaaru.com