Bab Diaw veut une Banque…Et il prend les meilleurs

Il est surtout connu pour être très actif dans le secteur pétrolier, avec Itoc Sa (International Trading Oil and Commodities Corporation), créée à la fin des années 80, et qui s’active dans le négoce du pétrole, gaz et fuel. Il faudra compter avec lui dans le domaine bancaire. Baba Diaw, puisque c’est de lui qu’il s’agit, veut créer sa propre banque. Le projet, selon certaines sources, n’est pas du tout neuf.
Il date de plus d’un an, nous souffle-t-on. La demande d’agrément a d’ailleurs été déposée avant même l’inauguration de la Banque de Dakar (BDK), une banque qui, soit dit en passant, bat de l’aile avec des départs prématurés. La banque de Baba Diaw, dont la dénomination est pour l’instant bien verrouillée, pour des raisons stratégiques, a déjà commencé à chercher les bonnes ressources humaines à même de la piloter.
Une dame, solidement implantée à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) aurait été contactée, dans le cadre de l’opérationnalisation du projet. Diagna Ndiaye serait-il dans le coup ? Mystère et boule de gomme pour le moment ! En tout cas, Baba Diaw étant un conseiller du Président Macky Sall, son maintien à ce poste serait incompréhensible si ce projet voit le jour car Baba Diaw, connu déjà dans le secteur pétrolier, cumulerait deux casquettes. Ce qui ferait franchement… trop ! Il n’arrive pas en terrain désert.
Le secteur bancaire sénégalais est déjà très ‘’agressé’’. Même la Mauritanie qui, il y a une trentaine d’années, ne nous arrivait pas à la cheville, a désormais sa banque sur la place dakaroise. Il s’agit de la Banque pour le commerce et l’industrie mauritanienne fondée en 1999 par le négociant mauritanien Isselmou ould Didi ould Tajidine. La BCI compte 35 agences en Mauritanie, au Mali (depuis 2007) et en Guinée (depuis 2012).