Baaba Maal a réussi un pari risqué !

La 6e édition de la semaine culturelle de Jérusalem a accueilli Baaba Maal porteur d’un message de paix. Sur la scène, un grand nombre d’artistes palestiniens ont montré au monde entier que la culture est un facteur de paix.

Sur les ondes de la radio France internationale (RFI), Baaba Maal a montré que la musique n’a pas de frontière, lui qui souffre depuis des années en tant qu’ambassadeur de paix du conflit israélo-palestinien, « cette rencontre est une occasion de réunir Israéliens et Palestiniens pour faire un appel de paix et mettre fin à cette guerre qui date des décennies. », soutient l’icône de World Music.

Pour Baaba Maal, boycotter un tel évènement qui célèbre la diversité culturelle et la lutte contre le terrorisme dans le monde n’est pas une bonne solution. Selon le roi du Yela, seule la culture peut aider aujourd’hui résoudre les conflits entre les peuples et la musique a réuni sur la même scène palestinienne et israélienne pour un message de paix.