Assassinat de Pape Thiam à Louisville Kentucky (Etats-Unis)…Procès le 24 novembre

On n’en finit toujours pas avec le sort des présumés meurtriers du taximan sénégalais Pape Mor Thiam. En effet, le procès qui s’est tenu jeudi dernier, à la maison de justice de Louisville “Jefferson County Judiciary Center”, a été une nouvelle fois renvoyé au mardi 24 novembre prochain.
Il faudra patienter encore deux mois supplémentaires pour retourner à la barre. C’est ce qu’a décidé la juge Mary M. Shaw, en charge de juger l’affaire Pape Thiam.
Hier, lors de la quatrième audience concernant cette affaire de meurtre de notre compatriote, l’avocat de Barry Moriss (un des présumés meurtriers) a tout simplement demandé le report pour recueillir plus d’informations sur les tests médicaux.
Depuis l’arrestation de ces quatre jeunes “black américains”, l’enquête continue son bonhomme de chemin et les avocats des incarcérés mènent leurs recherches pour tenter de sortir leurs clients du guêpier.
Seuls trois des quatre jeunes arrêtés ont pu comparaitre à la barre, comme lors de la précédente audience tenue le 21 juillet dernier. Le quatrième, Quinton Lewis en occurence, aurait avoué avoir participé au meurtre, selon les informations recueillies. Ce qui justifierait sa non-présence dans la salle et pourrait par conséquent réduire sa peine encourue.
La communauté sénégalaise, à leur tête Cheikh Abdou Guèye, Moustapha et Mapenda Ndao, très attachés au défunt taximan, a également fait le déplacement, malgré la fête de l’Aïd El Fitr, célébrée le même jour sur le territoire américain.
Le jeune sénégalais, Pape Thiam, âgé de 31 ans au moment des faits, a été abattu par balle à bord de son taxi de la compagnie Yellow Cab, le dimanche 16 novembre 2014, aux environs de 20 heures locales à Garden Green Way (Newburg, Louisville) par quatre jeunes (dont trois adolescents), quelques heures après avoir quitté son domicile à Fountain Square.
Quinton Lewis, Larico Lovings, Barry Morris (tous des adolescents) ont été arrêtés par Louisville Metro Police Department (LMPD) pour les besoins de l’enquête et le fugitif Anu White (18 ans, au moment des faits) moins de deux mois plus tard (12 janvier 2015) dans l’Etat de Floride.
iGFM