Arrêté pour consommation de yamba : Moussa Ndoye « pique » une crise d’asthme à la barre

Moussa Ndoye âgé d’une vingtaine d’années, a été très inspiré lors de sa comparution devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Poursuivi pour le délit de consommation de chanvre indien, il s’est réfugié derrière l’Asthme pour expliquer son tort.

Tout a commencé quand le nom de Moussa Ndoye a été appelé à la barre pour comparaitre du délit de consommation de chanvre indien. En effet, à peine son nom prononcé, le bonhomme s’est mis à tousser, sans doute une bonne manière à lui, de montrer qu’il était malade et que sa place n’était pas en prison. Interpellé, sur les faits qui lui sont reprochés, il a déclaré être asthmatique et on pouvait compter sur lui pour le constater. En effet le plus comique des prévenus du jour n’a ménagé aucun effort, pour faire voir et croire qu’il souffrait vraiment de cette maladie pulmonaire. Avec ses toux à la limite de l’artificiels, il a frôlé le ridicule. «Je jure que je ne fume même pas de la cigarette. Si j’ai décidé de toucher au chanvre, c’est parce qu’un ami me l’a conseillé pour soigner mon asthme. Depuis plusieurs années, je souffre de cette maladie. J’ai tout essayé mais les traitements n’avaient rien donné. J’ai donc décidé d’essayer ça pour voir, mais je vous jure que je ne suis pas fumeur de yamba, je ne fume même de la cigarette», s’est défendu Moussa Ndoye. Malheureusement pour lui, sa « plaidoirie » n’aura pas apporté les résultats escomptés. Après délibéré, le tribunal a décidé de le condamner à 15 jours de prison ferme. Espérons pour Moussa, qu’il va très vite trouver un remède autre que le yamba pour soigner son asthme.