Annoncé à l’APR, Boubacar Libasse Diémé et sa section restent au PDS et réaffirment leur loyauté à Me Wade

Depuis la dernière visite de Macky Sall à Ziguinchor, des rumeurs ont fait état du départ de Boubacar Libasse Diémé Maire de la commune de Tenghori (Bignona) pour rejoindre l’APR. Mais il n’en est rien du tout. L’intéressé a apporté le démenti de la manière la plus belle. Il a réuni tous les responsables de sa section Samedi dernier pour analyser la situation politique nationale et locale et définir des perspectives en direction des prochaines échéances électorales. Après avoir regretté ce qui se passe au parti démocratique sénégalais, le « Gaïdé » du Fogny (Libasse) estime que rien ne peut justifier son départ du PDS après tous les sacrifices et toutes les victoires qu’il a obtenues de haute lutte avec le parti de Wade. Rappelons que dans la commune de Tenghori et autour de ce brave militant, le PDS a toujours gagné même au moment où tout le Sénégal ne voulait plus de Wade et son régime. Libasse et ses camarades ont gagné à la présidentielle de 2012 au 1er et 2nd tour avant de se faire réélire en 2014 comme Maire de la commune de Tenghori. Mais entretemps, il a été la tête de liste départementale du PDS à la dernière législative. Pour cette élection, Malgré tout, le PDS est sorti 2ème derrière Benno Bokk Yakaar. Depuis lors, le Maire de Tenghori est dans la dynamique de conserver jalousement les acquis pour empêcher au vent de la transhumance vers les prairies marron de faire des dégâts dans sa collectivité locale. Ici, le PDS reste la principale force politique. C’est pourquoi, les libéraux ont réaffirmé leur encrage au PDS derrière le Maire pour conduire le candidat du PDS au palais à la prochaine présidentielle. Pour y arriver, Boubacar Libasse Diémé compte reconquérir les bastions perdus lors des locales de 2014. Il a également lancé l’opération «gniby » (retour au bercail). Il compte accueillir à nouveau les militants du PDS « qui avaient été trompés pas le faux espoir qu’ils avaient fait de l’APR et qu’en définitive, ils n’y ont rien obtenu et n’y gagneront rien du tout. » Concernant les querelles au sein de leur parti, les libéraux de Tenghori clament leur discipline de parti et estiment qu’il n’y a pas lieu de polémiquer, leur option est claire ; travailler comme toujours derrière le secrétaire général national Abdoulaye Wade pour le triomphe du wadisme. Cependant, le Maire de Tenghori avertit ; si le PDS, fait l’erreur de ne pas présenter un candidat pour l’élection présidentielle prochaine, lui et sa base soutiendront qui ils voudront et leur choix sera guidé par l’intérêt de leur collectivité locale. A bon entendeur, salut !

L.BADIANE pour xibaaru.com