Amy Sarr Fall, directrice Intelligences Magazine : La bible de l’intelligence humaine

Patronne d’Intelligences Magazine, Amy Sarr Fall est une dame de fer qui dirige l’une des revues les plus prestigieuses du paysage médiatique sénégalais. Pondérée, loyale et fertile, cette sénégalaise bon teint qui a bouclé ses études  en France  tient à l’émancipation de la jeunesse africaine  et au développement de l’Afrique comme elle tient à la prunelle de ses yeux. Et Dakar Buzz s’est intéressé à son parcours et au leadership qu’elle incarne au profit d’une Afrique debout par l’entregent de sa jeunesse.
A l’instar de l’éminent professeur Cheikh Anta Diop, Amy Sarr Fall est aujourd’hui dépeinte comme la bible de l’intelligence humaine à cause notamment de ses nobles ambitions portant sur le développement de son pays et de son continent. Et c’est à la suite des crises cycliques qui minent l’école sénégalaise qu’elle a mis sur pied la Grande rentrée citoyenne par le biais d’Intelligences Magazine en 2012. Son  objectif principal  était de fédérer d’avantage   autour des valeurs essentielles à la construction d’une nation forte. Et pour ce faire, il lui fallait montrer aux jeunes sénégalais et africains, des exemples de parcours, des leaders dans leur domaine de prédilection pour qu’ensemble, ils puissent relever les défis de l’heure, nonobstant les nombreux obstacles qui se dressent sur leur chemin. Cette grande capacité de motivation qu’elle qu’elle n’a de cesse de démontrer par ses initiatives hardies à l’endroit des jeunes, de son pays et de l’Afrique fait d’elle aujourd’hui une référence mondiale. Etant à sa 4ième édition, la Grande rentrée citoyenne est devenue une invite pérenne  de la jeunesse  sénégalaise et africaine à une plus grande lucidité et d’engagement pour leur pays et leur continent. Fertile en idées mais prégnante dans ses approches, Amy Sarr Fall explique son choix sur le terme (Intelligence) Magazine relève plutôt d’une revendication de fond qu’elle met en exergue dans un monde où la matière grise devient le moteur du développement humain. Et d’ajouter que Intelligences Magazine a pour vocation  de rappeler davantage l’importance de développer l’intelligentsia  africaine, l’importance de promouvoir le savoir à travers le partage d’expériences, à travers la valorisation de notre héritage qui est très importante, parce, poursuit-elle, qu’avant de prétendre régler les problèmes de demain, il faut montrer que nous avons su régler ceux d’hier. Ainsi en plus de la 4ième édition qu’étrenne la Grande rentrée citoyenne, Amy Sarr Fall a aussi mis sur pied des Clubs Intelligences Citoyennes qui sont des cadres de réflexion permanent initiés qui pourraient probablement déboucher par exemple sur la baccalauréat africain, entre autres. C’est dire que la directrice d’Intelligences Magazine  est une véritable bible de l’intelligence humaine qui n’est qu’au début de ses nobles ambitions en faveur d’une Afrique de bout et d’une jeunesse africaine lucide par rapport aux multiples défis de l’heure.