Ama Baldé reste en prison, le juge rejette sa demande de liberté provisoire

Sur demande de la partie civile, le procès de Ama Baldé a été renvoyé au mardi 7 juillet. Argument évoqué, le policier aurait subi un traumatisme au niveau de l’épaule et doit se soigner. Son avocat, Me Barro, estime que son client ne peut pas parler convenablement à cause de sa blessure. Il a ainsi demandé un renvoi afin de lui permettre de se procurer un certificat médical. Demande accepté par le juge.

Après le renvoi du procès, les avocats de la défense (Mes Bamba Cissé, Souleymane Ndéné Ndiaye, El Hadji Diouf) ont introduit sur l’audience une demande de Liberté provisoire en faveur du lutteur. Mais le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar l’a rejeté.
Les avocats dénoncent le renvoi du procès. Me El Hadji Diouf parle de dilatoire et Souleymane Ndéné Ndiaye soutient que l’affaire était en état d’être jugé.