Aïda Mbodji parle de l’appel de Serigne Bassirou Abdou Khadre pour la réconciliation entre Wade-Macky

L’appel à des retrouvailles entre Abdoulaye Wade et Macky Sall, formulé par Serigne Bass Abdou Khadre, n’enthousiasme pas Aïda Mbodji. La députée libérale, qui qualifie de tardive cette déclaration du porte-parole du Khalife des mourides, estime que ni le pouvoir encore moins le Pds n’est demandeur.
C’est une sortie qui ne va pas rassurer les chantres des retrouvailles entre le Président Macky Sall et son prédécesseur Abdoulaye Wade. Invitée du Grand jury de la Rfm, hier, Aïda Mbodji a étalé, d’après Le Quotidien, son pessimisme sur la faisabilité de l’appel du porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre. Pour la députée libérale, qui salue néanmoins l’appel du guide religieux, la déclaration est « tardive ». « Après toutes ces dérives qui se sont passées, surtout du côté du pouvoir, des retrouvailles entre Wade et Macky Sall sont quasiment impossibles. Un membre de l’Apr a dit que le Président Macky Sall n’est pas demandeur. Mais, je signale que Abdoulaye Wade non plus ne l’est pas ; ni le Pds », a déclaré la présidente du Conseil départemental de Bambey. Pour la responsable du Pds, il suffit de respecter les intérêts des uns et des autres. « A l’opposition de respecter son statut de l’opposition, de stopper les dérives, de restituer des droits et libertés. Serigne Bass Abdou Khadre ne manquera pas d’appeler le pouvoir à la raison et à avoir une posture républicaine », plaide Mme Mbodji.