Aïda Mbodj : « Vous serez surpris quand je vous aurais dit que le Macky est le parrain de mon fils »

Aïda Mbodj ne décolère pas contre ses frères libéraux. Après avoir boycotté le Haut conseil renseigne EnQuête, elle a craché ses vérités crues. Invitée de « Ça me dit Mag » sur la 2Stv, la député libérale a fait savoir que « si les libéraux bénéficient du quota de Macky, ils n’ont qu’à intégrer l’Apr ». Poursuivant son propos, indique Direct Infos, la lionne du Baol a fait des révélations sur ses relations avec le Président Sall. « Lorsque nous étions au pouvoir, Macky Sall était un véritable frère. Il intervenait même dans ma vie privée. Vous serez surpris quand je vous aurais dit que le Président Macky Sall est le parrain de mon fils aîné. C’est lui qui a demandé pour mon fils la main de son épouse. Il était président de l’Assemblée nationale », a révélé « l’ancienne amie » du président de la République qui ajoute : « Ce jour-là, il y avait 54 députés et Mansour Mbaye disait que l’on pouvait voter même ici une loi ». L’ex-présidente du Conseil départemental de Bambey de souligner : « Le pouvoir s’acharnait contre moi. Le Pds ne réagissait pas. Finalement, il s’est attaqué à Aïda Ndiongue ». Elle révèle qu’elle a été démarché à plusieurs reprises par Macky Sall via des plénipotentiaires, mais elle avoue qu’elle ne peut pas lâcher Wade.