AGRESSION EN PLEIN JOUR A OUAKAM: Un gérant d’un Wari ligoté, étouffé et enfermé dans les toilettes par trois hommes armés

D’après une information révélée par « Le Populaire », hier, vers les coups de 17 heures, on a frôlé le pire à la Cité Malick Sy d’Ouakam. Trois hommes, dont l’un détenait une arme à feu, ont fait irruption dans une boutique de transfert d’argent Wari. Le gérant, qui a été trouvé sur place, a été ligoté, bâillonné et étouffé par les malfrats qui l’ont laissé pour mort.

 Toujours d’après « Le Populaire », ils n’ont remporté que 30.000 FCfa.