Affaire Lamine Diack : La cojer de Bignona corrige Oumar Sarr et flingue Idrissa Seck

La convergence de jeunes républicains (cojer) de Bignona n’a pas du tout été tendre avec deux leaders de l’opposition politique sénégalaise. Au cours d’un point de presse tenu Jeudi dans la capitale du Fogny, Oumar Sarr secrétaire général adjoint du PDS et Idrissa Seck leader de Rewmi en ont pris pour leur grade. Sans langue de bois, les responsables de la cojer ont tiré à boulet rouge sur les deux responsables de parti. A l’origine de leur sortie, le commentaire que les hommes politiques ont fait sur l’affaire du financement supposé de l’opposition par l’argent des russes via Lamine Diack. Les jeunes apéristes n’apprécient pas du tout « la réaction épidermique » de l’opposition sur à la sortie de premier article sur cette affaire par le journal français « le monde ». Et la cojer se désole du fait que les hommes politiques cités plus haut « n’ont pas pu distinguer la bonne graine de l’ivraie ». Les jeunes, par la voix de leur coordonnateur Ansou Sané, ne sont guère surpris par le démenti et les excuses que le journal auteur de l’article a fournis. Pour justifier leur sérénité face à ce scandale, les jeunes de la cojer rappellent les actes posés par le Président Macky Sall pour lutter contre la fraude et la corruption en citant l’adoption du code de la transparence, la déclaration de patrimoine dont il est le 1er à se soumettre contrairement à ses prédécesseurs, la création de l’OFNAC, la réforme de la cours des compte, la réactivation de la CREI entre autres. Ils sont convaincus que la corruption appartient au passé. C’est la raison pour laquelle ils interpellent directement Idrissa Seck. La cojer de Bignona estime que le leader de rewmi ne doit pas uniquement se contenter de constater les excuses du journal. Ansou Sané et ses camarades estiment qu’Idrissa Seck doit, à son tour, présenter des excuses au Président Sall et au peuple sénégalais pour avoir invoqué les principes de la CREI qu’il ne maîtrise pas. Les jeunes demandent alors à Idrissa Seck « de se taire s’il n’a pas une offre politique plus puissante que le PSE et apprendre du Président Macky Sall qu’ils considèrent comme un modèle de constance, d’humilité, d’expérience et d’expertise jamais égalée. Quant au Secrétaire général adjoint du PDS qui est en ce moment au cap manuel entre les liens de la justice, la cojer pense honnêtement qu’il mérite bien son sort car étant lui-même « le de l’irresponsabilité, de l’immaturité et du manque de respect des institutions de la république ». Pour Ansou Sané, Oumar a déçu et ne mérite pas son titre d’ancien ministre car, rappelle-t-il, c’est le même Oumar Sarr qui avait bravé l’interdiction de sortir du territoire national pour se rendre en Mauritanie. C’est encore lui qui avait déchiré l’arrêté préfectoral devant les caméras entre autres forfaitures. Il encourage la justice à faire son travail.

L.BADIANE pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Les enfants de la COJER
    Vous assez bien travaillé. Allez voir MACKY pour recevoir vos bonbons.
    Vite!

  2. Deug de mon oeil. C’est comme cela que tu réagi. Les gens comme toi pauvres ignares n’ont que ce genre de réaction à offrir. Ces jeunes ont leur mot à dire sur la marche de notre politique et par conséquent notre société. De la même manière on serait tenté de te dire à toi d’aller voir ton paternel pour recevoir ton bonon pour avoir réagit de la sorte. Et on dira Tel Pere tel fiston. Si on n’a rien à dire on la ferme.

Les commentaires sont fermés.