Affaire du Kidnapping du Talibé : Ce sont les talibés qui sont les agresseurs de la Dame

Une dame, à bord de son véhicule, était accusée, hier, d’avoir voulu kidnapper un talibé près du marché Gueule Tapée des Parcelles assainies. Elle a failli être lynchée et n’a dû son salut qu’à l’intervention d’un policier en faction au rondpoint «case bi».
Selon des informations obtenues de sources policières et confirmées par la sœur de la victime sur «Zik fm», la vérité est que la dame en question, âgée de 24 ans et propriétaire d’un salon dans les environs, a failli faire l’objet d’agression. Elle était à bord de son véhicule lorsqu’elle a, subitement, été assaillie par une horde de jeunes se présentant comme des talibés. Des jeunes dont la moyenne d’âge tourne autour de 15 ans. Elle leur a demandé de débarrasser le plancher, n’ayant rien à leur donner. Mais les «talibés» n’ont voulu rien entendre. L’un d’eux a même profité d’un moment d’inattention pour essayer de subtiliser son sac en main. C’est ainsi que, l’ayant aperçu, elle a sorti sa bombe asphyxiante pour l’en asperger avant de démarrer en trombe, poursuivie par une foule surexcitée qui pensaient qu’elle voulait kidnapper le jeune homme. Au rond-point «Case-bi», coincée par les embouteillages, elle a vu un policier en faction et s’est approchée de lui. Il lui a narré sa mésaventure et ce dernier s’est introduit dans sa voiture pour l’évacuer au commissariat des Parcelles assainies avant qu’elle ne soit lynchée.
Interrogée, elle a expliqué ce qui s’est passé. L’un des talibés, témoins de la scène, s’est ensuite rendu à la police avec son marabout pour témoigner en sa faveur. Elle a ainsi été libérée.