Affaire de la vidéo du policier ripou…Un journaliste cuisiné par la DIC pendant 10 heures

Du nouveau dans l’affaire du policier qui a été pris en flagrant délit de corruption par des personnes qui l’ont filmé à l’aide de leur téléphone portable. En effet, rapporte le site Jotay, le journaliste Seydina Aliou Mbow, administrateur et gérant de la page facebook de Sénégal7 a été convoqué à la Division des investigations criminelles (Dic).  Pendant 10 heures, il a été entendu par les enquêteurs de la Dic qui lui ont dit qu’il ne sera pas libéré tant qu’il n’aura pas donné l’identité des filles qui ont posté la vidéo. Le site renseigne que le journaliste a fini par lâcher le morceau, en se faisant aider de l’informaticien Mamadou Mansour Diop pour l’identification des deux filles dont on entend les noms dans la vidéo. L’une se nomme Aïda et l’autre Sokhna. Et pour vous dire que ces filles risquent gros, la Dic est plus que jamais à leurs trousses, maintenant qu’elle a leurs prénoms.

Du reste, hier, tard dans la soirée, l’info a couru  qu’elles avaient été arrêtées. Mais nos capteurs disent qu’il n’en est rien. Cependant, il se dit que ça ne saurait tarder. Car la police se fait un point d’honneur de leur mettre la main dans les plus brefs délais. Pour ce qui est de l’agent de police Diallo, qui a été mis aux arrêtés de rigueur au camp Abdou Diassé, c’est la consternation au niveau de sa famille qui habite les Sicap. Son arrestation a été accueillie par les siens par des larmes et des cris de détresse. Du côté de ses collègues et de ses proches, l’agent Diallo est dépeint comme étant «un homme très serviable, quelqu’un de bien qui n’hésite jamais à rendre service à son prochain, même à son détriment». Il est dit aussi de lui qu’il est «un homme de commerce facile, qui aime faire plaisir aux autres, souvent avec humour».