Adama Dahico, artiste ivoirien, se prononce sur l’humour Sénégalais

Humoriste, acteur, écrivain, chroniqueur radio et télé, puis promoteur du Festival du rire d’Abidjan, Adama Dahico a connu pratiquement toutes les facettes de la scène. «Artiste engagé», il fait de l’humour socio-politique pour mettre l’Afrique dans le wagon de l’émergence. Il se prononce sur l’humour Sénégalais : « Je suis mal placé pour en parler, car je ne suis pas un résident. Mais je sais qu’il y a Kouthia. Il y a aussi Kader que j’ai déjà invité en Côte d’Ivoire dans le cadre de mon festival. Je vois que les humoristes, ici, jouent pour les Sénégalais. Moi qui suis en Côte d’Ivoire, je ne comprends pas ce qu’ils disent parce qu’ils le font en wolof. Si le message qu’ils véhiculent n’est destiné qu’au Sénégal, il n’y a pas de souci. Si c’est un message qui doit s’adresser au monde entier en wolof et que vous pensez que le tout le monde comprend le wolof, il n’y a pas de souci. »